Un jeu d’enfant

En quête de sens depuis le début de cette année sabbatique, un jour, j’ai regardé cette vidéo de Isabelle Padovani: Et toi, tu est doué pour quoi? Elle conseille d’aller au plus jeune de son enfance et de regarder ce que nous faisions naturellement. Ce pour quoi nous sommes doués. Doué qui vient du mot Dieu. Ce en quoi nous sommes Dieu en ce monde? En discutant avec ma mère, elle me parle de mon énergie, je montais aux arbres, je jouais dehors et j’aimais bien la forêt. J’étais le chef à la maternelle, bagarreur, je parlais à tout le monde, je n’avais pas honte et je n’étais pas timide. J’étais curieux, doué de mes mains et puis, … je jouais aux Lego®.

En ce temps de confinement et en recherche de soi j’ai donc essayé d’y donner une chance et de voir qu’est ce que ça fait de re-jouer aux Lego®. Il n’y a pas de recette pour trouver le bonheur. N’ayant plus mes grandes caisses de pièces je passe donc commande. J’ai choisi une voiture, une Porche 911 RSR. C’est la boite qui me paraissait la plus intéressante, avec du challenge et du visuel au final. Je ne me voyais pas monter le Taj Mahal ou encore un vaisseau Star Wars®.

Commande passée au Danemark, colis bloqué 10 jours en Belgique, finalement on retrouve l’attente d’un Lego® de l’étranger dans un pays post-communiste. L’expérience commence à paraitre similaire. Tel un gamin à Noël, le paquet n’as aucune chance! Déballé en 2 secondes et admiré pendant 200. On ouvre la boite et des pièces tombent dans tous les sens. Ils ont changé les sachets! Il y a 20 ans les sachets étaient micro-perforées et un peu râpants. Ils faisaient un bruit spécial. Je l’attendais ce toucher 😦 Ce n’est plus les mêmes, le bonheur est toujours là. Je me lance doucement, timidement en cherchant les deux premières pièces parmi les 1600. Elles ne sont pas classées par catégories. Tout est en vrac ou selon une logique que je n’ai pas encore comprise.

Petit à petit les pièces s’assemblent. Je suis impressionné par la complexité de la chose. C’est curieux, tel un labyrinthe ou un puzzle. Tout est chaos, mais de manière ingénieuse elles donnent forme à quelque chose de magique.

Le plaisir et le pétillement n’est pas celui de l’enfant que j’étais il y a 20 ans mais je passe du bon temps. Le plaisir de construire, d’assembler, de créer avec ses mains EST BIEN LÀ. C’était le but de l’expérience. Je vais de plus en plus vite, mon coeur bat plus rapidement. Je j’arrête, je fais une pause, je ne veux pas que ça se finisse trop tôt.

Je continue le lendemain matin puis de nouveau d’après-midi. J’aime bien 🙂 Ça fait vibrer des cellules en moi. Ça crée de la curiosité, je suis intrigué par comment ces machines sont conçues, j’aimerais être de l’autre côté de la boite. Etre dans la tête de l’équipe qui ont essayé de reproduire au mieux le modèle qui leur est proposé, de faire honneur à Porche et à leur voiture emblématique avec des pièces de Lego®.

Cette expérience est une réussite inspirante. L’enfant qui est en nous ne cesse d’exister. Nous sommes venus au monde avec des passions et des dons. À nous de les développer et y prendre le meilleur pour s’épanouir et inspirer notre prochain.

Pour le prochain article retrouvez moi en haut d’un sapin de 20m. La vie continue, on garde le sourire,

Le mieux pour la fin, la vidéo du montage:

Video du montage. Enjoy!

Un avis sur “Un jeu d’enfant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :